Activité locale en Belgique

par "VoteWatch Europe"


Conférence "Millennium voices"

17 & 18 juin 2016 - à Bruxelles (Belgique)

La conférence s'est tenue dans le cadre du projet « Millennial dialogue », dont le but est de favoriser l'implication des jeunes en tant que  citoyens actifs, dans  la politique locale et européenne.


Afin de permettre la participation de tous les jeunes, les participants ont pu interagir à travers une application (permettant aux plus timides de prendre la parole également). A travers cette Application, les participants aux débats ont pu poser des questions aux intervenants, faire de commentaires sur Twitter et voter sur différents thème.


Public : lycéens , étudiants  spécialiste  européens
Audience :  plus de 300 personnes via les réseaux sociaux

 

 

 

"C'est un fait bien connu que les diagnostics journalistiques représentent souvent les jeunes comme paresseux, apathiques et politiquement désengagés. En général, les jeunes sont également absents dans le cadre de la politique institutionnalisée et des formes conventionnelles de participation politique. Par conséquent, un récit très négatif a pris de l'élan par rapport à la génération du Millénaire (ceux nés entre 1980-2000). Cependant, la Fondation européenne pour les études progressistes (FEPS) et ses partenaires ont refusé de céder à cette histoire usée et engagé une discussion mondiale avec des jeunes, des experts universitaires et des politiciens pour démystifier la génération Millénaire en leur offrant une plate-forme pour exprimer leur Vues et d'être entendu. Les nombreuses découvertes mystérieuses et constructives de la recherche du Dialogue millénaire sont devenues un point de référence à travers une vaste gamme de géographies des Amériques à l'Europe, l'Afrique et l'Australie. Il est clair que les jeunes ne se sont jamais retirés de la politique ou sont devenus inactifs, mais ont plutôt décidé de prendre différentes formes d'engagement." Extrait du site web de l'événement http://www.calltoeurope.eu/en/

 

“It is a well-known fact that journalistic diagnoses often depict young people as lazy, apathetic and politically disengaged. Generally, young people are also absent within the framework of institutionalized politics and conventional forms of political participation. Hence, a very negative narrative has been gaining momentum vis-à-vis the Millennial generation (those born between 1980-2000). However, the Foundation for European Progressive Studies (FEPS) and its partners refused to give in to this worn out story and engaged in a global discussion with young people, academic experts and politicians to demystify the Millennial generation by offering them a platform to express their views and to be heard. The many myth-busting and constructive findings of the Millennial Dialogue research have become a reference point across a wide-range of geographies from the Americas to Europe, Africa and Australia. It is clear that young people in fact never withdrew form politics or became inactive, but instead decided to take up different forms of engagement.” From http://www.calltoeurope.eu/en/